Ciel de toit (refection)

Index de l'article

Le problème du ciel de toit qui se décolle etant récurrent dans les GTV, nous regroupons ici les tutos de plusieurs membres. Différentes techniques, mais le résultat est toujours impeccable.

 Quelle que soit la méthode que vous choisirez, n'oubliez pas que selon votre couleur d'origine de ciel de toit, il faudra changer les pares-soleil, poignée de maintien et cache vis afin d'avoir un résultat harmonieux.

psb psn

 

poib poin

 


cacheb cachen  

 


 Bonsoir a tous,

Je prends 5 minutes pour traiter un sujet qui a déja été evoqué de nombreuses fois.
Mon intervention vient du fait que j'ai cherché en pagaille un peu partout sur le net comment m'y prendre pour refaire un ciel de toit mais qu'au final j'ai eu beaucoup de difficulté.
Il ne s'agit pas ici d'un ciel de toit de GTV mais d'opel, cependant j'ai trouvé que narer cette expérience pourra servir à d'autre.

Le problème est très classique, sur les autos des années 90, le molton du ciel de toit est réalisé en mousse polyuréthane dont les alvéoles sont relativement fermées.
Pour ceux qui n'ont jamais vu un ciel de toit démonté, vous avez le tissu extérieur qui est posé sur une mousse et qui elle est maintenue par un support carton/fibre.
Les alvéoles fermées de la mousse ne semblent pas poser de problème de stockage d'humidité. Cependant lorsqu'il y a de forte différence de température, la vapeur d'eau (humidité) semblent pouvoir migrée vers le côté froid (le support).
C'est surtout avec le temps que les alvéoles s'ouvrent et laissent entrer l'air. Bien que la mousse perde en capacité isolante ce qui ne nous interresse pas ici, elle fini par se fragiliser et est mécaniquement moins résistante au poid du tissu du ciel de toit qui est là pour la finition.
Evidement les constructeurs automobiles ne fabriquent pas eux même la plus part des pièces et ne les developpent pas eux même pour autant.
Pour ces dernières raisons un grand nombre d'autos des années 90 connaissent des décollements de ciel de toit, car ils sont tous réalisés de la même façon ... par les mêmes sous traitants !

J'ai donc entrepris plusieurs techniques :

1. Injecter de la colle pour recoller ''a l'arrache" .
Le tissu est déformé et le recoller va être difficile, deplus le tissu extérieur est très fin et absorbe la colle en bombe. Cette colle ressort de l'autre coté, bref comme il faut poser les doigts pour presser la surface c'est affeux.
Echec.

2.Rechercher un autre tissu.
Je suis parti chez un distributeur de tissu pour la maison, j'ai eu beaucoup de mal a trouver une couleur équivalente, ou en tout cas 'compatible'.
Pour garder un beau finish, je prends un tissu peau de pèche (mauvaise idée), le poid est très excessif, et la fine couche de colle néoprène en bombe ne résiste pas plus de quelques jours au poid trop important de ce tissu.
De plus le tissus trop rigide, ne permet pas de faire les multiples angles. Echec

3.Le tissu acoustique.
Je me remets a fouiller sur le net, certain utilise de la moquette acoustique.
Elle est très extensible et son poid semble compatible.
Le problème réside dans les faibles dimensions disponible sur le marché, il faut faire des raccords.
je m'induis en erreur avec les photos du net et les nombreux commentaires d'automobiliiste très content. Le raccord entre les morceaux est très visible même au dessus de la tête dans la pénombre.
Echec.

4.Je me résigne a commander sur une boutique internet (boutique du cabriolet) un tissu spécialisé pour les ciels de toit donc les dimensions sont au métre linéaire et dont la construction et la finition est identique a de l'origine.
www.boutiqueducabriolet.com/ciel-de-toit-pavillon-interieur-auto/3189-revetement-velours-gris-perle-pour-pavillon-interieurs-automobile.html
Cette fois ci je laisse tomber la colle en bombe et je prends une néoprène en gel adapté (temps de polymérisation pas trop rapide, le temps de manipuler le tissu et de bien lui faire prendre toutes les formes.
La colle a son importance dans le résultat, mais la qualité du tissu est vraiment top !! Le hic c'est le prix ... il faut compter 90€.


 L'ancienne mousse doit évidement être gratté et complètement retirée. Comptez 1 heure.

001  002

Pour obtenir une bonne répartition de la colle, posez 2 couches et appliquer immédiatement après le revêtement.

003 004 005

Pendant la première heures, pressez a plat le revêtement pour bien lui faire prendre les courbures des différentes formes. Laissez sécher 24 heures à plat, les pinces a linge ne sont là que pour coller le revers afin d'éviter les décollages coté pare-brise. Les autres bords sont maintenue par les joints de porte.

006

Une vue sur la finition.

007

vue en coupe, le tissu en gris et sa mousse en noir. Total 4mm.

008

La colle en question, très adaptée et participant à un résultat de qualité.

009

Voila, bon courage pour les GTViste Phase I qui tenteront l'aventure ! ils ont même un tissu identique au phase II ...


 Le matériel necessaire :

 

Du tissu avec une epaisseur de 2/3mm de mousse à l'arriere

001

 

De la colle (sorte de néoprene)

002

J'ai acheté tissu et colle ici : boutique du tapissier, du bon matériel mais colis mal préparé.

La première fois j'ai refusé le colis car colle ouverte et plein de colle sur le tissu etc ....

La deuxième fois il ont mis la colle dans un sachet hermétique, mais le pot était encore tous cabossé et donc ouvert,  mais utilisable quand même.

 

Un pistolet a peinture et un compresseur

003

 

de la colle a bois ou de la peinture

004

 

1ere Etape :

Enlever l'ancien tissu et nettoyer correctement. Il ne doit pas y avoir ni de gros trou ni de bosses(sinon ça se verra ...)
Ensuite imbiber de colle a bois ou peinture le ciel de toit.
Répéter l’opération jusqu’à obtenir un support bien lisse et non poreux.
N'oublier de faire la même chose face cacher sur 3/4 cm a partir du bord, pour le retour de tissu.

005

 

2eme étape :

coller le tissu en procédant par bande de 30/40 cms.

-pistolez de la colle sur le support et le tissu. (pression 5/6 bar, utilisez un vieux pistolet parce que bonjour le nettoyage après ...)
-appliquer le tissu en partant du centre vers l’extérieur, insister au endroit ou le tissu est bien tendu (poignées, pares soleil etc ...)

006

 

007

 

008

 

009

 

Etape 3 :

Retourner le ciel de toit et découper le tissu tout autour, en laissant 4/5 cm par rapport au bord et coller le retour

010

 

Et voila terminé :

011

012


 voici mon expé en quelques photos

001

002

003

004

005

006

007

008 

009

010