Index de l'article

8.- LE TEMPS DE LA REFLEXION

Quel modèle acheter

Vous avez craqué et vous voulez un 916. Nous vous félicitons pour cette décision et nous espérons qu'une fois propriétaire vous participerez à l'évolution de ce guide en donnant vos avis et impressions, mais aussi à la vie du site et du Club.
Le 916 c'est : coupé ou cabriolet, trois phases, moteurs 4 ou 6 cylindres. Le choix est vaste et peut devenir cornélien. Bien évidemment, vous avez une orientation et le but de ce chapitre n'est pas de vous délivrer une vérité qui d'ailleurs n'existe pas. Vos besoins et votre budget fixent vos limites. Encore une fois, ce sont les avis d'utilisateurs qui sont présentés.
Si on considère qu'on n'a pas le droit de laisser dormir dehors son bolide, le choix entre GTV et Spider sera encore plus difficile. La fragilité de la capote ne sera pas un argument prépondérant. Les quatre places du coupé ne sont pas utilisables comme on pourrait le penser. Faire un long parcours à l'arrière est impossible pour deux adultes et résulte déjà de la torture pour des adolescents (119) (119a). Ces places arrières serviront le plus souvent de compartiment à bagages. Alfa Romeo est même allé plus loin en proposant un GTV sans places arrières. Elles sont remplacées par un plancher muni d'un coffre à l'image de celui du Spider. Le volume de chargement devient alors intéressant (119b). Si on doit donc voyager à deux, le Spider devient un concurrent sérieux du GTV. Il est également possible sur Spider de transporter quelques bagages derrière les sièges. Mais le Spider offre l'avantage de rouler cheveux au vent (120). Qui n'a jamais roulé ainsi sur une corniche méditerranéenne ne peut juger du bonheur que peut distiller un Spider. Pour les réticents, il faut savoir que la pose d'un hard-top à l'esthétique discutable est possible (120a) (120b). Compte tenu de son poids, sa manutention nécessite deux personnes et le risque de rayer la carrosserie lors de sa mise en place est à prendre en compte. Par ailleurs, les ingénieurs Alfa Romeo nous ont réservé une Alfisterie dont ils ont le secret, puisque selon que la capote est manuelle ou électrique, le système de fixation du hard-top est différent. Des pattes supplémentaires sont nécessaires pour les modèles à capote manuelle (120c). Ces pattes se fixent sur l'armature de la capote. (120d). Ensuite il suffit de boulonner le hard-top sur ces pattes. Si vous avez l'intention d'en acquérir un d'occasion, prenez soin de demander au vendeur quel est son type de capote, cela pourra vous éviter un déplacement inutile, à moins de vous procurer ces pattes ailleurs, le cas échéant.
Le choix de la motorisation risque de vous faire réfléchir un bon moment. Si votre budget le permet, n'hésitez pas une seconde et prenez un V6. Pourquoi? Tout simplement parce que le V6 Busso est reconnu comme un des meilleurs du monde. De conception ancienne, il ne se cache pas sous des protections plastiques. Au contraire, il arbore fièrement ses tubulures à faire pâlir les six cylindres d'outre Rhin. Sa mélodie vaut toutes les symphonies. Son caractère est bien trempé. Le comportement diffère selon les versions. La puissance du 2.0TB est présente dès 2500 tr/min. Les montées en régime sont violentes et le moteur ne s'essouffle pas. Les V6 24s sont dans un autre registre. A bas régime, tout se passe sur le couple et enrouler sur un filet de gaz rend la conduite très agréable. Au delà de 4000 tr/min, changement de programme : ce moteur aime les hauts régimes et délivre des sensations incomparables. Plus il en demande et plus on a envie de lui en donner, ce qui peut amener à être déraisonnable... mais que c'est bon. Quant au V6 12s, c'est encore autre chose. Plus rageur dans les faibles régimes, il convient particulièrement bien au Spider. Les moteurs TS ne sont pas en reste. Avec 144cv, le 1.8 TS est le moteur atmosphérique de la gamme dont la puissance au litre est la plus élevée et les 150 ou 155 voire 165cv du 2.0 offrent des possibilités intéressantes. Ces moteurs se montrent souples en bas mais ne rechignent pas à monter dans les tours.
Le choix d'un 4 cylindres dans un Spider fait pour la balade et celui d'un 6 cylindres dans un GTV plus rigide peut être un choix judicieux, mais encore une fois ce sera le vôtre.
Les avis s'opposent sur les Phases. La qualité de finition des Phases 1 est médiocre par rapport aux suivantes. Il semble que les Phases 2 soient les plus appréciées. La finition gris clair de la console et des obus de compteur, la sérigraphie sont des détails marquants. Le coeur de calandre reste discret en regard de celui des Phases 3. A vous de juger.

Où acheter

Il est aujourd'hui impossible de trouver un 916 en concession Alfa Romeo qui plus est garanti Auto Expert. Le modèle est trop ancien et la politique des concessionnaires de ne proposer que des modèles récents peu kilométrés est fatale.
On peut trouver des 916 chez des revendeurs de voitures dites de prestige. Bien souvent les modèles présentés sont en excellent état mais sans pour autant posséder un historique limpide. Des garanties limitées à 3 ou 6 mois vous seront proposées. Cette durée est négociable en fonction du prix du véhicule. Vous pouvez par exemple vous renseigner auprès de 'Turbocenter' en Belgique.

Vous pouvez aussi faire votre marché à l'étranger. Jetez un œil a ces topics où nous vous expliquons les démarches à accomplir :
-Italie, topic d'Alfajet38.
-Allemagne, topic d'Arieletvizir.
-Pays-Bas, topic d'Holly.

Restent enfin les particuliers et les petites annonces. C'est le marché le plus fourni. L'avantage de cette formule est qu'il est possible de demander un avis. Certains membres du forum se feront un plaisir de vous accompagner et même d'aller voir des modèles pour vous selon leurs situations géographiques.
La chasse au 916 nécessitera des déplacements qu'il faut être prêt à réaliser.

Le budget (côtes et tarifs 2013)

Pour avoir une idée des tarifs initiaux, voici les prix des différents modèles en vente :

Septembre 2001

GTV 2.0 TS Medio : 162900F soit 24833 euros
GTV 2.0 TS Lusso : 187900F soit 28645 euros
GTV 3.0 V6 Lusso : 234500F soit 35749 euros

Spider 2.0 TS Medio : 171900F soit 26205 euros
Spider 2.0 TS Lusso : 202800F soit 30916 euros
Spider 3.0 V6 Lusso : 235900F soit 35962 euros

Janvier 2004

GTV 2.0 TS Impression : 26 500 euros
GTV 2.0 JTS Distinctive : 29400 euros
GTV 3.2 V6 Sélective : 36600 euros

Spider 2.0 TS Impression : 27900 euros
Spider 2.0 JTS Distinctive : 32000 euros
Spider 3.2 V6 Sélective : 39200 euros

Comme toutes les Alfa Romeo, le 916 a connu une grosse décote. Maintenant les prix se stabilisent. Les passionnés pensent même qu'il s'agit d'un futur collector et que les cours sont appelés à remonter. Seul le temps le dira, mais c'est peut-être le moment d'investir.
Aujourd'hui des tranches de prix se dégagent. Il faut compter :
- moins de 6000 euros pour un Phase 1 (le cuir Momo donnera une légère plus value par rapport au cuir Recaro),
- entre 6000 et 8000 euros pour un Phase 2 dans la norme,
- de 8000 à 10000 euros pour un très beau Phase 2 peu kilométré,
- plus de 10000 euros pour un Phase 3.
Ces prix s'entendent pour un GTV V6 Lusso. Ils seront minorés de 1000 à 2000 euros pour un 4 cylindres et augmentés d'autant pour un Spider. Une finition Medio accroitra cette minoration. On peut donc trouver des GTV TS en bon état à partir de 2500 euros environ.

Pour l'entretien, le constructeur prévoit une vidange tous les 20000km ou 18 mois. L'huile préconisée est de la 10W40 en usage normal et de la 10W60 en usage sportif. Les bougies se changent tous les 20000km sur les V6 TB, 40000km sur les V6 12s et 100000km sur les autres moteurs. Le reste du plan d'entretien est conforme à ce qu'on peut trouver dans d'autres marques. Le sujet sensible est le changement de la distribution. La périodicité est fixée à 100000km ou 5 ans pour les V6 et 50000km ou 4 ans pour les 4 cylindres. Il faudra prévoir environ 1000 euros si les travaux sont effectués en concession. Pour ce prix là, le changement de la pompe à eau est compris, le variateur de phase en prime sur les TS. Par ailleurs les moteurs V6 TB et 12s nécessitent un réglage de soupapes tous les 20000km, qui coûtera 150 euros environ.
Globalement le 916 est une voiture fiable, contrairement à ce qu'on peut penser, surtout s'il est dans sa configuration d'origine. Mais l'usure existe comme ailleurs. Il se peut que l'embrayage soit à refaire autour des 100000km (environ 800 euros), que le turbo soit fatigué à 150000km (1500 euros). Quelques soucis électriques ne sont pas à exclure et sur certains V6, un défaut de cémentation conduit au changement d'un arbre à cames et des poussoirs associés (1000 euros). Débimètre et calorstat peuvent avoir un fonctionnement erratique quelle que soit la motorisation. Le moteur de couvre capote de Spider se révèle parfois capricieux. La roue dentée interne peut se rompre suite à une tension excessive qui s'exerce sur les câbles de commande. Le moteur complet est vendu 400 euros. Les prix que nous venons de citer sont ceux pratiqués par le réseau Alfa Romeo. Un garagiste sans enseigne sera moins gourmand et si vous y mettez vous même les mains en commandant vos pièces sur Internet, la facture dégringolera rapidement. Vous trouverez ici quelques indications sur le budget de fonctionnement d'un 916, ainsi que le prix des pièces détachées.
Le 916 roule au SP95. La consommation moyenne pour 100km se situe entre 8 et 10 litres pour un TS et entre 10 et 12 litres pour un V6. Toutefois ces consommations s'envoleront si votre tempérament vous pousse à exploiter à fond la mécanique. Dépasser les 20 litres est tout à fait possible.

Un 916 au quotidien

Au delà du plaisir lorsqu'on achète un 916, on se pose la question de savoir s'il est utilisable au quotidien. Tout dépend de ce qu'est votre quotidien ; voilà une remarque pleine de bon sens.
Si votre quotidien se résume à un parcours urbain pour se garer sur des parkings citadins, aller faire vos courses, récupérer les enfants à l'école, alors le GTV montrera ses limites. Le rayon de braquage est trop important. La vision périphérique est limitée. Les immenses portières compliquent l'accès à bord. La taille du coffre est ridicule (121) (121a), à moins d'installer une Véronique (122) ou de se montrer astucieux (122a) (122b). Pour faire tout cela, investissez dans une deuxième voiture si votre budget le permet. Vous préserverez ainsi votre GTV. Redécouvrir le son du moteur, l'odeur du cuir, le plaisir de conduite lors des balades dominicales et estivales sera un pur bonheur. Accessoirement voire essentiellement, votre porte-monnaie appréciera également.